Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

« Laissant tout, ils le suivirent »

Envoyer Imprimer PDF

 

Pierre et ses compagnons, entendant et voyant ce que fait Jésus, laissent tous les poissons pêchés : le fruit de leur travail, pour suivre Jésus. Pourquoi ?

Entendant Jésus, Pierre le reconnaît comme un « Maître », voyant son œuvre, il le reconnait comme son « Seigneur » et par là même se reconnait pécheur. A partir de là Jésus l’envoie en mission.

Reconnaître qui est Jésus, qui est Dieu, conduit à l’humilité de se reconnaître pécheur : mendiant du pardon de Dieu. Ce pardon donné, envoie en mission : c’est le sens de la devise du pape François : « Choisit parce que pardonné ». C’est l’expérience de saint Paul et d’Isaïe dans les lectures de ce dimanche.

 

Pierre a laissé ses poissons sur le rivage parce qu’avec Paul il peut dire :

« A cause de Jésus, j’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures afin de gagner un seul avantage, le Christ, et, en lui d’être reconnu juste » (Philippiens 3,8). En Jésus Pierre se reconnaît juste, c’est-à-dire pardonné et envoyé pour accomplir la volonté de Dieu.

C’est une grâce de se reconnaître pécheur, c’en est une plus grande encore d’être pardonné et d’être envoyé pour vivre dans le monde en chrétien, en petit Christ, afin de participer à la mission de Jésus. Sa mission est « pour la gloire de Dieu et le salut du monde », c’est notre mission, c’est le sens de l’envoie à la fin de la messe : « allez dans la paix du Christ ».

Pour vivre en chrétien dans son travail, dans ses relations familiales, avec ses amis, comment nous laissons nous rejoindre par Jésus qui vient à nous, qui prend l’initiative de venir nous rencontrer dans notre milieu ordinaire, comme il le fait avec Pierre qui avait simplement ses filets de pêche? Jésus vient rendre extraordinaire le travail de pécheur de Pierre, parce que celui-ci l’a écouté : quelle place laissons-nous à la Parole de Dieu pour que celle-ci vienne rejoindre notre quotidien ordinaire ?

Le Seigneur vient à notre rencontre dans notre vie pour que celui-ci soit pour « la gloire de Dieu et le salut du monde ». Tous, nous ne sommes pas appelé à tout quitter pour suivre Jésus, mais tous, pouvons le suivre dans notre quotidien !