Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

PENTECÔTE (50 JOURS)

Envoyer Imprimer PDF

Le ressuscité avait soufflé le soir même de la résurrection sur ses apôtres en leur disant : « recevez l’Esprit-Saint. » (Jean 20, 22)

50 jours plus tard, alors que le Fils est désormais « assis à la droite du Père » dans les Cieux, alors que le peuple élu fête le don des tables de la Loi – les dix commandements – reçus par Moïse au mont Sinaï, le Père envoie l’Esprit Saint sur les apôtres du Fils afin qu’ils accomplissent la mission de l’Eglise jusqu’à la fin des temps : annoncer le salut en Jésus-Christ à toutes les nations et permettre ainsi à l’humanité de s’ajuster à la volonté divine.

 

Nous sommes dans ce temps, celui de la mission de l’Eglise. Grâce à l’Esprit-Saint, nous nous souvenons de tout ce que Jésus a dit et fait. Grâce à l’Esprit-Saint, nous sommes toujours en conversion afin que « notre vie ne soit plus à nous-mêmes, mais à Lui, qui est mort et ressuscité pour nous ». Grâce à l’Esprit-Saint, nous sommes dans une relation vivante avec Jésus et nous pouvons faire au quotidien l’expérience de la communion des saints. Grâce à l’Esprit-Saint nous pouvons discerner ce qui est juste ou pas, c’est-à-dire est-ce que cela est ajusté à l’enseignement du Christ à son Eglise . Grâce à l’Esprit-Saint nous pouvons réaliser les œuvres de Dieu pour notre temps tout en disant à la suite de saint Paul : « Christ est ma vie ».(Philippiens 1, 21)

Au début des temps de l’Eglise, les habitants de la ville d’Antioche, ayant vu les disciples de Jésus agir, les appelèrent « chrétiens » parce qu’ils témoignaient de cette vie en Christ par toute leur vie.

Puissent aujourd’hui les habitants des Mureaux et d’ailleurs dirent pareil de nous à cause de notre façon de vivre.

P. Xavier