Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

«SERVITEUR DE TOUS» (Marc 9, 30-37)

Envoyer Imprimer PDF

Dimanche dernier, Antoine Rolland-Gosselin et six autres séminaristes ont été ordonnés diacres au service de notre diocèse.

Ce samedi 22, un autre Antoine, A. Meaudre, sera ordonné à Paris, dans le cadre des missions étrangères de Paris, cet organisme de l’Eglise qui envoie des missionnaires en Asie depuis le XVIIIe siècle à partir des diocèses de France.

 

Tous les huit sont ordonnés diacres en vue d’être ordonnés prêtres. Mais qu’est-ce qu’un diacre ? Et pourquoi être ordonnés diacres s’ils sont ordonnés prêtres moins d’un an plus tard ?

 

Les diacres existent depuis les débuts de l’Eglise. C’est le premier ordre constitué par l’Eglise après celui des apôtres, directement fondé par Jésus. Au début, ils déchargeaient les apôtres pour le service des tables et veillaient lors des premiers rassemblements chrétiens à ce qu’il n’y ait pas de discrimination et que tous soient accueillis, notamment les plus démunis.

 

Dès le début, ils œuvrent à l’Annonce de l’Evangile (parfois jusqu’au martyr comme St Etienne) et peuvent baptiser les nouveaux convertis à la Parole de Dieu (comme le diacre Philippe dans les actes 8).

 

Ils sont consacrés : ils ont répondu à l’appel de Dieu à donner leur vie dans une vie de service qui témoigne de la miséricorde divine, Jésus, notre maître et Seigneur qui est venu pour servir et non être servi (Matthieu 20,28).

 

Ainsi par leur vie et leur ordination, ils sont le signe pour tous chrétiens du Christ-Serviteur et pour tous les hommes qu’une vie trouve son sens quand elle s’accomplit dans un service, consenti librement et gratuitement, par amour pour Dieu et pour son prochain.

 

Comme Pierre lors du dernier repas pour  pouvoir être pleinement envoyé annoncer l’Evangile, il faut d’abord accepter de se laisser soi-même convertir par le Christ serviteur et devenir serviteur (voir Jean 13.1-20).

 

Père Xavier