Editorial juin 2021

Merci
Ma mission d’administrateur prendra fin au 31 août. Avec vous, je me suis senti plus pasteur qu’administrateur, un mot fonctionnel qui ne me plaît pas. Ma présence au milieu de vous, entouré de Philippe et Gaël, n’était pas prévue et m’a bousculé car j’ai dû concilier avec mes missions précédentes sur la paroisse de Triel-Meulan et à l’hôpital de Meulan-Les Mureaux. Mais grâce aux prêtres et aux laïcs de ces différents lieux de mission, j’ai pu vivre sereinement mon ministère. Je rends grâces pour toutes ces personnes baptisées « qui prennent au sérieux leur baptême ». (Fondatrice des Filles de la croix). Dans l’épreuve vécue ensemble cette année, nous avons essayé de « demeurer dans l’amour du Christ » (Jean XV). Merci à vous tous. Nous avons approfondi le mystère du pasteur humble au milieu de son peuple, et mieux compris que être fidèle à Dieu, c’est être fidèle aux autres, à une communauté. Jésus plaît à son Père parce qu’il livre sa vie innocente dans les mains des hommes pécheurs. Le Pape François dit: « Pasteurs, ayez l’odeur des brebis ». J’ai entendu des appels explicites et implicites à continuer le chemin avec vous l’an prochain. L’appel du peuple de Dieu vers son pasteur, c’est émouvant et irrésistible. J’ai entendu et j’ai informé. J’ai entendu aussi sur l’autre rive, Meulan-Triel, des interrogations: j’espère que tu ne resteras pas aux Mureaux! Mais je suis comme l’âne qui porte Jésus, allant là où on me dit d’aller. « Il faut que l’influence de Jésus grandisse et que la mienne diminue ». (Jean III, 30). « Quand vous aurez fait tout ce qui vous est ordonné, dites: nous sommes de simples serviteurs, nous n’avons fait que notre devoir ». (St Luc XVII, 10).
Baudoin, prêtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *