Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

FAIS CELA ET TU VIVRAS !

Envoyer Imprimer PDF

Fais cela et tu vivras !

Ce dialogue entre le docteur de la loi et Jésus que nous raconte saint Luc (ch. 10) dans l’évangile dit « du bon samaritain » a lieu probablement sur l’esplanade du Temple. Il dit le cœur de la foi chrétienne et comment Jésus accomplit la loi.

 

Au temple, on gardait précieusement les 10 commandements qui sont la source et le sommet de la loi : Dix paroles de la vie qui encadrent la relation à Dieu et la relation au Prochain.

Ces repères si nécessaires soient-ils ne sont pas le cœur de la loi car ils peuvent être vécu seulement de façon formelle. S’ils sont alors  utiles pour unifier le peuple de Dieu, ils n’engagent pas plus que cela celui qui les pratique. (Voir l’histoire du jeune homme riche rapporté par Matthieu 19 et Marc 10)

« Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et ton prochain comme toi-même » sont les deux commandements qui engagent toute la personne qui n’est plus seulement membre du peuple élu mais une mission personnelle en ce monde. Seul l’Amour engage vraiment. Seul l’Amour donne un sens à notre vie.

Si le Docteur de la loi l’a compris avec sa tête, Jésus le vit et fait comprendre au docteur de la loi qu’il ne suffit pas de l’avoir compris pour être sauvé, il faut le vivre avec son cœur, son corps et toute sa personne.

L’amour de Dieu est vécu s’il s’exprime dans l’amour du Prochain. «  Celui qui dit qu’Il aime Dieu qu’il ne voit pas et qui n’aime pas son prochain qu’il voit est un menteur » écrit St Jean dans sa premier lettre aux communautés chrétienne.

Il reste à se demander avec le docteur de la loi «  qui est mon prochain ? ». La réponse de jésus est aussi exigeante que simple : celui dont tu croise le chemin, l’inconnu blessé au bord de la route, le malade ou le prisonnier à visiter.

Enfin Jésus donne en exemple pour illustrer le double commandement de l’amour un étranger qui n’appartient pas au peuple élu. Ainsi Jésus nous révèle que tout homme et met en pratique l’Amour du prochain vit de Vie Eternelle. Quelle Bonne Nouvelle ! La Vie Eternelle n’est pas réservée aux croyants, même si ceux-ci en sont les messagers, elle est offerte à tout homme de bonne Volonté