Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

ILS BRILLERONT COMME DES ÉTOILES POUR TOUJOURS

Envoyer Imprimer PDF

(Daniel12, 3)

 

Cette promesse du Seigneur devient notre raison de vivre. Quand un être cher nous a quitté, que nous avons déposé son corps en terre, nous prenons conscience de notre finitude, que nous ne sommes que de passage sur la Terre. Nous nous rappelons la parole de Dieu à Adam, au premier homme : « Tu es poussière et tu retourneras poussière » ou plus précisément «  Tu as été tiré du sol de la terre et tu retourneras au sol de la terre » (Genèse3,19).

 

 

Puis, Dieu fait une promesse à Abraham, le père des croyants, en l’invitant à contempler le ciel étoilé la nuit : « Lève ton regard vers le ciel et compte les étoiles, si tu le peux. Telle sera ta postérité » (Genèse 15,5). Telle est la promesse de Dieu à Abraham, si notre passage sur terre est une histoire d’alliance avec le Dieu des vivants, le Créateur, alors nous brilleront comme les étoiles dans le ciel.

 

Les étoiles éclairent la nuit comme le souvenir de nos chers disparus éclaire nos nuits quand nous nous demandons dans quelle direction avancer. Cela n’est possibles que si la vie de celui qui nous est chère avait du sens et le Seigneur nous dit à travers la bouche du prophète Daniel qu’elle avait du sens si elle était un engagement pour « la justice pour la multitude ». De même que les étoiles éclairent tous les hommes, la vie d’un homme, même si elle fût limitée et connue de quelques-uns, quand elle fût une vie donnée avec le souci de la justice pour la multitude, alors elle brille pour toujours pour tous les hommes.

 

Tel est le mystère de notre foi, cette lumière nous l’avons reçu du Seigneur lui-même quand le Fils de Dieu, « par qui tout a été fait et sans qui rien n’existe » (Jean 1,3), s’est fait homme et qui s’étant donné par amour pour ses disciples et « pour la multitude » (Matthieu26,28) nous a racheté de tout pêché, de tout égoïsme, de tout repli sur soi, par sa passion et sa croix et fût ressuscité par Dieu auprès de qui Il est, en attendant le jour de la résurrection des morts.

 

Devenons ce que nous sommes appelés à être : des enfants de lumière ; en apprenant à devenir des « maitres de Justice pour la multitude » (Daniel12,3)

 

Père Xavier