Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

VOCATION

Envoyer Imprimer PDF

Ce mot vient du latin « vecare » qui signifie « appeler ». Il n’est pas rare dans sa journée de croiser quelqu’un ou de passer à proximité de quelqu’un qui nous appelle par notre nom : des enfants du quartier ou à travers la grille de l’école, des jeunes qui se demandent ce qu’on fait là, une connaissance. Cet appel est toujours imprévu et une surprise.

 

Quand Dieu nous appelle, là aussi cela se fait de façon inattendue, ce qui signifie que nous ne sommes pas à l’origine de notre vocation, mais que celle-ci est la réponse à un appel qui est venu nous surprendre. Plusieurs vocations sont possibles : d’abord celle de vivre en chrétien. Vivre en chrétien, c’est faire l’expérience dont nous parle St Jean dans sa première lettre : « Il nous a donné part à Son Esprit ». C’est décider de se laisser guider dans sa vie par l’Esprit d Dieu, esprit de liberté, de vérité et d’Amour. Le chrétien n’est contraint à rien mais prêt à tout service, même celui qui aux yeux des hommes est le plus humiliant. Le chrétien aime la vérité, il n’en a pas peur car il construit et se convertit à partir d’elle. Le chrétien aime, il sait qu’il ne peut pas aimer Dieu qu’il ne voit pas sans aimer son prochain qu’il voit.

 

Dieu appelle à des vocations particulières au service de Son Eglise : des cœurs amoureux à s’unir dans le sacrement du mariage et à fonder une famille, des cœurs consacrés dans le célibat en vue du Royaume. C’est Lui qui conduit son Eglise comme en font l’expérience les apôtres qui méditent la parole de Dieu et se demandent comment réagir face à la défection de Judas qui a trahi le Seigneur et sa vocation entendent « qu’un autre prenne sa charge » pour devenir avec les onze « témoin de Sa Résurrection ». Dans la vocation de Matthias qui prend la suite de Judas, tout est dit : Si les apôtres ont un rôle de discernement, ils ne sont ni à l'origine de l’appel, ni à la fin. C’est Dieu qui appelle et qui choisit chacun dans sa vocation. Et à chaque vocation, une mission.

Enfin, la réussite de notre vocation ne dépend pas tant de nos mérites que de nous laisser habiter et guider par la grâce du Seigneur.

« Sanctifie-les dans la Vérité » prie Jésus en s’abandonnant à la volonté du Père et en confiant ceux qu’Il a choisis comme amis et témoins.

Père Xavier