Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

LA DETTE DE L’AMOUR 

Envoyer Imprimer PDF

La Parole de Dieu nous invite à n’avoir d’autres dettes que celle de l’Amour.

Parce que nous aimons, notre vie ne nous appartient plus mais elle est donnée à ceux que nous aimons.

 

Quand une catastrophe se prépare, nous prévenons ceux qui nous entourent afin qu’ils se protègent, se mettent à l’abri, de même être chrétien c’est accepter de dénoncer ce qui est contraire à l’Amour tel que Jésus nous l’a enseigné, d’avertir son prochain quand ses décisions, ses paroles, ses actions sont contraires à l’Amour du Seigneur.

 

Jésus nous apprend à le faire avec Amour et confiance afin que cette dénonciation n’entraine ni opprobre ni condamnation pour notre prochain. Il nous propose une méthode simple qui allie discrétion et bienveillance afin que l’empreinte du péché sur le pécheur ne le rende pas insupportable aux autres. Sinon, nous prendrions le risque de multiplier le péché au lieu de l’effacer de notre terre. Bien sûr, nous ne pouvons vivre ce commandement du Seigneur que si nous-mêmes nous sommes capables de nous laisser convertir et d’accepter une critique bienveillante.

Ainsi, seul le pécheur se convertit et la conversion du pécheur est une source de joie  pour tous les croyants, car il s’agit de la joie des retrouvailles préfigurant celle que nous sommes appelés à vivre dans le Ciel avec les anges et les saints.

Evidemment, la dette de l’Amour ne se vit pas que dans la dénonciation du mal et dans le pardon (qui peut l’accompagner quand le pécheur se convertit). Il y a aussi les 12 autres œuvres de miséricorde (donner à manger, à boire, habiller, visiter les malades, les prisonniers, ensevelir les morts, enseigner les ignorants, supporter ceux qui nous insupportent, prier pour les vivants et les morts, conseiller, consoler)

Mais, sans doute est-ce là que se vérifie le mieux notre amour réel du prochain et la façon dont dans nos vies par grâce du Seigneur se rencontrent Amour et Vérité.

Répondons à l’appel du Seigneur
et devenons ses guetteurs dans notre monde.

Père Xavier