Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Béatitudes

Envoyer Imprimer PDF

Béatitudes (Matthieu 5, 1-11)

« Heureux... » ainsi commence le premier enseignement de Jésus à son Eglise. Elle lui transmet dès la première parole tout ce que Dieu veut pour l'homme : le bonheur d'aimer, le bonheur de se donner pour ceux que l'on aime, le bonheur de vivre de la vie de Dieu, cette vie qui crée, cette vie qui délivre du mal, cette vie qui ne fuit pas l'adversité.

 

Les Béatitudes sont le trésor de la foi chrétienne et ont pu inspirer bien au-delà de notre communauté. Par exemple Gandhi a puisé dans ces paroles de Jésus son combat pour la justice et la liberté de son pays, qui est encore aujourd'hui la plus grande démocratie du monde.

 

L'évangéliste Matthieu nous dit que Jésus prononce ces paroles après avoir regardé une foule humaine. Le Fils de Dieu pose son regard sur notre humanité, contemple notre humanité et l'homme qui vient de Dieu, Jésus raconte ce qu'il y a vu de meilleur : des cœurs de pauvres, des assoiffés de Justice, des non-violents, une humanité qui ne retient pas ses larmes et qui n'a pas peur d'être persécutée parce qu'elle croit en la justice divine et qu'elle agit en artisan de Paix conformément à cette foi, une humanité au cœur pur car elle domine en elle le mal qui est tapi à sa porte, enfin une humanité qui a appris de Dieu le pardon et la miséricorde.

Cette humanité nous dit la Parole de Dieu en acte, Jésus-Christ. Elle est en communion de cœur et d'Esprit avec le Père. Voilà notre trésor : savoir reconnaître, discerner parmi les hommes ceux qui sont justes ou pas. Ce ne sont pas ceux qui disent que Jésus est Seigneur car Jésus dira à une partie de ceux-là : « éloignez-vous de moi vous qui faites le mal » (Mat. 7,23), mais ceux qui font  la volonté du Père qui vivent en communion de cœur et d'Esprit avec Dieu, le peuple des béatitudes.

Soyons heureux comme Dieu le veut !

Père Xavier