Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

L’Eucharistie, Source et sommet de la vie chrétienne !

Envoyer Imprimer PDF

Dieu Trinité dit : « que la lumière soit, et la lumière fut » (Gn1,3). Dieu a créé le monde par sa Parole. Le Fils de Dieu fait homme, Jésus, dit « ceci est mon corps livré pour vous, ceci est mon sang versé pour vous » et le pain et le vin deviennent Corps et Sang du Christ. Dieu est à la fois Créateur et Sauveur, et il le fait car il nous a créés par amour et pour l’amour.

Ce n’est pas n’importe quel Corps et n’importe quel Sang, c’est le Corps et le Sang livré et versé « pour vous ».

A chaque eucharistie l’autel devient simultanément, la table de la Cène et le Golgotha où Jésus livre son Corps pour nous. Il s’offre pour nos péchés : « Père pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ». Et il s’offre en sacrifice pour établir une alliance nouvelle et éternelle, alliance que Dieu le Père voulait depuis la chute d’Adam et Eve. Cette alliance est établie car toute la volonté du Père a été réalisée sur terre par le Fils : « tout est accompli », cela fait la joie de Jésus, c’est une eucharistie, une action de grâce !!!

 

Dieu est à la fois le Créateur et le Sauveur, mais Dieu ne veut pas nous sauver sans nous, sans notre participation. Durant la célébration du sacrifice eucharistique, Dieu nous donne d’offrir le Christ et de nous offrir nous même avec lui, au Père, avec tout ce qui fait notre histoire : nos rencontres, nos joies, nos peines, nos espérances, notre travail, notre famille... Ce sont là autant de réalités que nous sommes appelés à offrir lors de la présentation des offrandes, afin de sanctifier le monde. C’est bien ce que signifie le mot sacrifice : « faire sacré ».

Le second Concile du Vatican exprime le mode de participation à l’eucharistie de tous les fidèles en disant que :

Les fidèles « participant au sacrifice eucharistique, source et sommet de toute la vie chrétienne, offrent à Dieu la victime divine et s'offrent eux-mêmes avec elle. »(Constitution Dogmatique sur l’Eglise : Lumen Gentium n°11)

Que la fête Dieu, ou solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ soit l’occasion pour nous de renouveler notre participation à ce sacrifice d’action de grâce, pour « la gloire de Dieu et le salut du monde ».

Père Vianney de Lacotte