Paroisse Catholique des MUREAUX

Doyenné de Meulan, Diocèse de Versailles

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Je ferai de toi un pêcheur d’homme

Envoyer Imprimer PDF

Simon-Pierre est ce pêcheur de Galilée, celui qui prend des poissons, sur qui le Seigneur bâtit son Eglise. La demeure de Dieu sur terre n’est pas faite de mains d’homme, mais sa demeure est faite d’hommes qu’il appelle, convertit et envoie.

Pierre est un simple pêcheur, touché par l’enseignement de Jésus parce qu’il fait grandir en lui la foi, l’expérience et la charité. Jésus, qui lui-même fut artisan-charpentier et qui a consacré ainsi le travail humain, le rencontre sur son lieu de travail.

 

Pierre entend la voix du Seigneur et se remet au travail dans la confiance, à cause de cette parole qui l’invite à reprendre son effort…. Cet  effort produit à bout de peine dans la confiance porte un fruit au-delà de toutes ses espérances.

Il en est ainsi de ceux qui peinent dans la confiance en s’appuyant sur la Parole du Seigneur.

Conscient que le résultat de son travail il le doit plus à la grâce du Seigneur qu’à ses efforts même si il a été au bout de ceux-ci, il s’agenouille devant le Seigneur pour lui dire tout son respect et se met en vérité devant lui : « Je suis pécheur » (celui qui commet des péchés). Il reconnaît ses fautes devant le Seigneur et se sent indigne d’être en sa présence.

Alors le Seigneur le relève, lui tend la main, en fait son ami et bâtit son Eglise sur lui.

Ce cheminement de Pierre (pêcheur de poissons-pécheur devenu pêcheur d’hommes) doit devenir le cheminement de tout baptisé, ainsi nous permettons à Dieu de bâtir la demeure qu’il s’est choisie parmi les hommes.

A bon entendeur, salut !

Père Xavier